SOE Live 2014 - Le système de combat de Landmark se précise

Le 27 août prochain, le système de combat de Landmark sera déployé dans le MMO. Et d'ici là, il se précise : armes disponibles, capacités de bases et ultimes ou encore fonctionnement du PvP dans les terrains d'architectes.

Jusqu'à présent, Landmark articulait son gameplay essentiellement autour de mécanismes d'artisanats et d'exploration (notamment en vue de récolter des ressources). À compter du 27 août prochain, le « MMO social de construction » évolue drastiquement : les aventuriers deviennent mortels, des monstres font leur apparition dans l'univers de jeu et Landmark intègre un système de combat permettant aux joueurs de s'affronter. Et ce week-end, la SOE Live de Las Vegas permet d'en apprendre un peu plus sur les évolutions à venir.
On retient notamment de la convention de Sony Online que chaque personnage sera alors doté de trois nouvelles barres de statistiques indiquant son niveau d'armure (le niveau de protection), sa santé (quand le niveau de santé arrive à zéro, le personnage meurt) et son énergie (permettant l'utilisation d'armes).

Arsenal guerrier

SOE Live 2014 - Le système de combat de Landmark se précise

On retient notamment que dès le 27 août prochain, des « armes de base » apparaitront dans Landmark (pouvant évidemment être fabriquées grâce à l'artisanat) : le bâton de mage, l'épée et le bouclier, ainsi que l'arc.
L'arsenal de Landmark a vocation à se diversifier avec le temps, mais dans un premier temps, chaque type d'objets se décline au travers de plusieurs « sets » différents (un set de feu, un set électrique, un set d'ombre, notamment) produisant des effets qui leur sont propres. Et de préciser que, pour l'instant, chaque objet permet de lancer une attaque de base (un clic gauche, permettant de lancer un projectile magique, d'asséner un coup d'épée ou de tirer une flèche) et une attaque ultime (clic droit) dépendant de l'objet -- l'utilisateur d'une épée pourra tantôt charger l'ennemi, tantôt produire une colonne de feu, ou alors un mage pourra englober sa cible dans une bulle où le temps est ralenti...

Pour se prémunir contre ces attaques, les aventuriers de Landmark pourront également se protéger grâce à des armures. Les graphistes de Sony Online en dessinent toute une panoplie : certaines octroient des bonus au regard de l'arme portée, d'autres assurent une grande liberté de mouvement pour faciliter l'incantation de sorts, d'autres encore assurent un haut niveau de protection pour combattre au corps à corps.
Sony Online précise par ailleurs que les aventuriers pourront faire cohabiter une armure purement esthétique, en plus d'une armure octroyant des bonus.

Armure

Les bases du PvP de Landmark

Si Landmark doit accueillir prochainement quelques monstres (notamment des esprits et des plantes carnivores, mais d'autres suivront régulièrement), le MMO intègre aussi une dimension PvP permettant aux aventuriers de s'affronter entre eux.
On sait le PvP populaire chez certains joueurs, mais un peu moins chez d'autres (a fortiori parmi les joueurs américains, surtout quand ils s'investissent dans des MMO sociaux). Raison pour laquelle le PvP de Landmark est consensuel et largement paramétrable, au niveau de chaque lopin de terre - ces terrains détenus et aménagés par les joueurs eux-mêmes.
Selon l'équipe de développement, les joueurs pourront ainsi par exemple créer leurs propres arènes ou champs de batailles et y fixer leurs propres règles d'affrontements grâce à une table de jeu (chaque objet déposé sur la table symbolise une option activée ou non) ou encore en fixant les points de respawn : le PvP pourra donc être activé ou non, tout comme le PvP en équipe ou individuel (via des modes deathmatch ou team deathmatch avec calcul des scores en fin de partie), ou encore l'autorisation ou non des tirs alliés, le tout au travers de divers modes de jeux (un mode "capture de drapeau" sera par exemple disponible dès le 27 août).

Au-delà des arènes un brin formatées, le PvP pourra aussi être utilisés pour pimenter le gameplay d'une zone. Le 27 août, le jeu intègrera ainsi aussi des « landmine », des mines explosives que les architectes pourront placer sur leur terrain -- par exemple pour protéger un coffre ou piéger un donjon.
Le développeur va même un peu plus loin en promettant des « outils de game mastering » permettant de concevoir des scénarios, d'imaginer des histoires et de les faire jouer aux explorateurs de passage. Il promet tout autant de nouveaux outils de déplacement, comme un engin de téléportation (l'architecte en définit le point de départ et d'arrivée), un « jumper » (une plaque qui catapulte le personnage à un point préalablement fixé) ou encore des plateformes mobiles (qui se déplacent lentement entre deux points fixés par le créateur).

Autant d'éléments qui doivent permettre d'animer les lopins de terre de Landmark, pour les rendre plus vivants, plus attrayants aux visiteurs -- voire plus dangereux (au risque d'être projeté dans un champ de mines par exemple). De quoi, sans doute aussi faire sensiblement évoluer le gameplay et l'intérêt de Landmark dans les semaines à venir.

Réactions (52)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Landmark ?

7 aiment, 25 pas.
Note moyenne : (34 évaluations | 0 critique)
2,8 / 10 - Inintéressant